Cryogénie - Espace de recherche-création

En bref

Cryogénie - Espace de recherche-création

Université de Strasbourg
(dans les Jardins du Palais universitaire)
3 rue de l'Université
67000 Strasbourg

Espace ouvert au public
selon les horaires relatifs à chaque projet

cryogénie.unistra
Cryogénie - Espace de recherche-création

L'espace Cryogénie : un lieu expérimental, vivant, partagé de l'art à l'Université

     Dirigé par Katrin GATTINGER, avec le soutien de l'ACCRA et de la Faculté des arts de l'Université de Strasbourg, et installé dans une partie de l’ancienne Cryogénie, dans les jardins du Palais Universitaire, cet espace de recherche interdisciplinaire en et avec l'art offre une surface de 73m2 pour mener et présenter des recherches spécifiques dans les disciplines artistiques. L’espace, d’accès indépendant, en rez-de-chaussée et donnant directement sur le parc, permet au public de s’y rendre par les jardins et invite à l’organisation d’événements ponctuels à l’extérieur (accueils, vernissages, concerts, projections open air, performances, parc de sculptures). Si cet espace a vocation de devenir un outil pour la recherche et les formations, il doit aussi devenir un lieu d’art et de culture scientifique incontournable destiné à créer un réel ancrage culturel au sein même du campus de la Neustadt. Faire rayonner la recherche en art de l’Université de Strasbourg et en faire partager sa dimension culturelle avec un large public scientifique, étudiant, artistique, non-universitaire, régional, national et international, tel est l’objectif de la mise en place de ce lieu. L'intention est donc d’y proposer des aspects plus expérimentaux de la recherche en art en train de se faire, liées aux pratiques contemporaines les plus pointues et à leurs méthodologies innovantes, mais aussi d’en faire un lieu vivant, dynamique, flexible et attrayant.

Un espace pour la recherche en art, sa formation et sa présentation

     L’art participe aujourd’hui de maintes manières à la plupart des débats qui animent la société (questions politiques, philosophiques, urbaines, économiques, écologiques, scientifiques, géographiques, historiques etc.), ne se limitant ni à des interrogations esthétiques, ni à des présentations sous forme d’objets figés dans des temples de l’art consacrés.

     La recherche en art, même si elle s’effectue et se publie à l’université de la même manière que dans les autres disciplines des Sciences humaines, se concrétise aussi dans un rapport espace-temps différent :

  • se déployant dans une pratique scientifique créative, culturelle et artistique, selon des aspects matériels fort variables (objets, installations, films, maquettes, simulations 3D, performances, débats, créations sonores, mises en scène, interventions éphémères, sculptures, scénographies, spectacles, concerts), sa conception, sa production et sa présentation nécessitent un espace concret (par exemple atelier, salle d’exposition) ;
  • les pratiques artistiques contemporaines (y compris pédagogiques) requièrent une confrontation à un lieu dans les phases d’expérimentation (prototypage, phase de test auprès d’un public, laboratoire) ;
  • les modes de présentation publique du travail des chercheurs en art étant régulièrement parties prenantes de la recherche elle-même, certaines créations ne peuvent exister sans d’abord être situées : tel est le cas par exemple pour les créations in situ, des productions de performances, des recherches relatives à « l’exposition comme œuvre » et à la participation d’un public, c’est-à-dire les types de recherches dans lesquels les chercheurs de l'ACCRA et certaines des formations sont engagés.

     La possibilité de provoquer une rencontre avec le public – avant, pendant et/ou après la finalisation des projets – s’avère souvent fructueuse pour ces recherches.

Les projets

     Aussi l’ACCRA a souhaité que soient programmés en parallèle aux événements scientifiques qu’elle réalise dans les formats universitaires habituels, d’une part les présentations des objets artistiques que les chercheurs étudient et dont il n’est pas aisé de voir les originaux, d’autre part les recherches menées en pratique qui aboutissent à des productions artistiques (par exemple, présenter dans le cadre d’un colloque sur l’art éphémère une performance artistique (c’est-à-dire une création éphémère rare), comme objet d’études et comme recherche proprement dite). De même les résultats des workshops initiés régulièrement par les chercheurs de l'ACCRA pour travailler en pratique avec les étudiants de master et les doctorants sur les questions qui animent les événements scientifiques de l’ACCRA et/ou de ses partenaires, trouvent une place opportune dans la programmation de ce lieu : la disponibilité d’un tel lieu pour les projets des doctorants et jeunes chercheurs semble pouvoir leur servir de tremplin dans « la vie active » si exigeante vis-à-vis des « prétendants » ( P. Vautour) du monde de l’art et de la recherche universitaire.

     La dimension collaborative - notamment avec le Service universitaire d'action culturelle (Université de Strasbourg), le Jardin des Sciences (Université de Strasbourg), d'autres facultés ou des partenaires extérieurs) est très explicitement recherchée dans les projets.

     Si vous souhaitez proposer un projet lié à la recherche-création, impliquant des acteurs de l’université et de la scène culturelle et artistique, n'hésitez pas à envoyer votre proposition à l'adresse e-mail kgattinger@unistra.fr.

Evenements

     Expositions

Invitation à des événements

     Si vous souhaitez recevoir les invitations aux événements de la Cryogénie, vous pouvez remplir le formulaire suivant et le transmettre à l'adresse e-mail kgattinger@unistra.fr.