Alessandro Arbo Professeur en musicologie, Université de Strasbourg, directeur du GREAM

En bref

unité de rattachement : EA 3402 - ACCRA (Approches contemporaines de la création et de la réflexion artistiques), université de Strasbourg

autre laboratoire de rattachement : LabEx GREAM (Groupe de recherches expérimentales sur l'acte musical), université de Strasbourg

directeur du LabEx GREAM

coordinateur de l'axe L'œuvre en acte.

contact : alessandro.arbo@accra-recherche.unistra.fr

page Internet : http://unistra.academia.edu/AlessandroArbo

émission radiophonique sur son ouvrage « Il suono instabile » : radio 3 (Italie)

Parcours professionnel

     Enseignant chercheur au département de Musique de l’Université de Strasbourg et membre du « Groupe de recherches expérimentales sur l’acte musical » (GREAM), ses recherches se concentrent principalement sur l’esthétique et la philosophie de la musique, disciplines auxquelles il a consacré de nombreuses études, comme Dialettica della musica. Saggio su Adorno (Milano 1991) Il suono instabile. Saggi sulla filosofia della musica nel Novecento (Torino 2000), La traccia del suono. Espressione e intervallo nell’estetica illuminista (Naples 2001), le collectif Perspectives de l’esthétique musicale : entre théorie et histoire (Paris 2007), Archéologie de l’écoute. Essais d’esthétique musicale (Paris 2010), Entendre comme. Wittgenstein et l’esthétique musicale (Paris 2013). L’ontologie et l’étude de la performance rentrent également dans ses intérêts actuels. Il a dirigé par ailleurs Le corps électrique : voyage dans le son de Fausto Romitelli (Paris 2005) et, avec M. Le Du et S. Plaud, Wittgenstein and Aesthetics: Perspectives and Debates (Frankfurt 2012). Il fait partie du comité scientifique de la « Rivista di Estetica » et de l’« International Review of the Aesthetics and Sociology of Music ».

     Alessandro Arbo a aussi consacré plusieurs travaux aux cultures musicales de frontière (comme la biographie du compositeur italien Augusto Cesare Seghizzi, Pordenone 1992, le catalogue I fondi musicali dell’Archivio storico provinciale di Gorizia, Gorizia 1994, et la monographie Musicisti di frontiera. Le attività musicali a Gorizia dal Medioevo al Novecento, Monfalcone 1997). Sa biographie du philosophe Carlo Michelstaedter (Pordenone 1996) a obtenu, en 1997, le prix sélection “Giovanni Comisso”.

Formation et activité professionnelle

     Alessandro Arbo a une Maîtrise de philosophie (Université de Trieste 1987), un Diplôme de piano (Conservatoire de Trieste 1987), un Doctorat en herméneutique (Université de Turin 1997), et une Habilitation à diriger des recherches à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne (2008). Il a été aussi boursier du DAAD à l’Université de Konstanz (D, 1987).

     Alessandro Arbo a été chargé de cours de littérature poétique et dramatique au Conservatoire de Trieste (1990–1991), coordinateur des séminaires d’esthétique à l’Université de Trieste (1989–1992), professeur de Philosophie et des sciences de l’éducation en lycée (1991–2002), professeur contractuel d’Histoire de la musique à l’Université de Trieste (2001–2002). Il a aussi été maître de conférences à l’Université Marc Bloch depuis 2002, directeur du Département de Musique (2006-2007), responsable du Master professionnel « Composition et interprétation musicales » (2008-2012).

Domaines de recherche

     Esthétique et philosophie de la musique (analyse des concepts de compréhension, expression, perception aspectuelle, entendre-comme), Ontologie des œuvres musicales, Théorie de la performance, Musique contemporaine.

Thèmes de recherches

  • Problématiques théoriques de l’esthétique musicale (compréhension, expression, émotion, perception aspectuelle)
  • Ontologie musicale
  • Musique et enregistrement
  • La musique dans le web
  • Musique contemporaine
  • La musicalité des animaux

Publications

Ouvrages

Entendre comme. Wittgenstein et l’esthétique musicale, Paris, Hermann, 2013.

Archéologie de l’écoute. Essais d’esthétique musicale, Paris, L’Harmattan, 2010.

La traccia del suono. Espressione e intervallo nell’estetica illuminista, Napoli, La Città del Sole, 2001.

Il suono instabile. Saggi sulla filosofia della musica nel Novecento, Torino, Trauben, 2000.

Musicisti di frontiera, Monfalcone, Edizioni della Laguna, 1998.

Carlo Michelstaedter, Pordenone, Edizioni Studio Tesi, 1996 (prix sélection Comisso 1997).

I fondi musicali dell’Archivio storico provinciale di Gorizia, Gorizia, La Provincia, 1994.

Augusto Cesare Seghizzi, Pordenone, Edizioni Studio Tesi, 1992.

Dialettica della musica. Saggio su Adorno, Milano, Guerini, 1991.

Ouvrages collectifs

Ontologie musicali avec Alessandro Bertinetto, Aisthesis. Pratiche, Linguaggi e saperi dell’estetico 6, Special Issue 2013 [aussi publié en ligne].

Wittgenstein and Aesthetics: Perspectives and Debates avec Michel Le Du et Sabine Plaud, Frankfurt am Main, Ontos Verlag, 2012.

Perspectives de l’esthétique musicale : entre théorie et histoire, Paris, L’Harmattan, 2007.

Le corps électrique : Voyage dans le son de Fausto Romitelli, Paris, L’Harmattan, 2005 [« coup de cœur » 2005 de l’Académie Charles Cros].

Il corpo elettrico. Viaggio nel suono di Fausto Romitelli, Monfalcone, Il Teatro, 2003.

Kadmos. Studi mitteleuropei, Gorizia, ICM, 2001.

« Acumeno », Rivista di Estetica 9, 1998.

Actes de colloques et de congrès

Pedagogia e didattica della voce nell’educazione musicale di base, Actes du XVIIIe colloque international « Seghizzi », Gorizia, 1988.

La lettura musicale fra tradizione, ricerca sperimentale, utopia e operatività didattica,  Actes du XVIIe colloque international « Seghizzi », Gorizia, 1988.