Mathieu Tremblin Doctorant en arts visuels, Université de Strasbourg

Parcours professionnel

     Mathieu Tremblin est artiste-chercheur. Il forme avec David Renault le duo Les Frères Ripoulain depuis 2006. Il a été membre du collectif BIP (Bureau d’investigation photographique) et du Free Art and Technology Lab (F.A.T.). Il est représenté par la galerie Quatre (Arles).

     Mathieu Tremblin s’inspire des pratiques et expressions anonymes, autonomes et spontanées dans l’espace urbain et met en œuvre des processus ou des actions simples et ludiques pour questionner les systèmes de législation, de représentation et de symbolisation de la ville.

Il privilégie l’intervention en situation dans l’espace urbain, la marche et la visite, la création d’outils, le détournement d’objets, et recourt à des récits, éditions, installations, photographies, et vidéos pour documenter ou réinvestir ses expérimentations.

     Son travail est présent dans les collections publiques du FRAC Bretagne et du FDAC Ille-et-Vilaine. Ses expositions, workshops et résidences incluent des artist-run spaces, des centres d'art, des musées, des festivals et des biennales comme : Lieu-commun (Toulouse), Octave Cowbell (Metz), Mains d’œuvres (Saint-Ouen), Syndicat Potentiel (Strasbourg), Straat galerie (Marseille), C.Rockfeller Art Center (Dresden) ; Le Quartier centre d'art (Quimper), BBB centre d'art (Toulouse), La Criée centre d'art (Rennes), Mu (Eindhoven), Haus für Elektronische Künste (Basel), Grey Area Foundation for the Arts (San Francisco), Somerset House (London), NRW Forum (Düsseldorf), Street Art Museum (Saint-Pétersbourg); Printemps de Septembre (Toulouse - FR), Nuit Blanche Paris, Werkleitz festival (Halle), Gamerz festival (Aix-en-Provence), Nuart festival (Stavanger), Bien Urbain (Besançon), Outdoor Festival (Rome), City Leaks (Cologne) ; Les Ateliers biennale d'art contemporain (Rennes), biennale d'art actuel de Yakoutsk (Yakoutie).

     En miroir de sa pratique artistique en solo, duo ou collectif, Mathieu Tremblin développe une recherche par l’art autour des liens entre pratiques artistiques indépendantes, urbanités et globalisation. Elle prend la forme de curation d’exposition, de direction éditoriale, ou encore de direction artistique pour des propositions collaboratives et résidences de création parmi lesquelles les Éditions Carton-pâte (2007), l'Office de la créativité (2011–2013) et Paper Tigers Collection (depuis 2010).

     Il est doctorant en arts, mention arts visuels option recherche à l’Université de Strasbourg. Son travail de recherche se focalise sur les pratiques artistiques d’intervention urbaine indépendantes au début du XXIe siècle et leur relation avec les diverses formes d'appropriation citoyenne des espaces publics, de la ville à Internet.

     Il a enseigné la pratique des arts visuels à partir des formes d'enquête et d'intervention urbaines, de documentation et de publication indépendantes à l'Université Rennes 2 (2004–2010), à Parsons Paris (2015), au département des Arts Visuels de la Faculté des Arts de l’Université de Strasbourg (depuis 2015) et à l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Strasbourg (depuis 2018).

Thèmes de recherche

  • art public indépendant
  • méthodes d'enquête urbaine
  • appropriation citoyenne
  • processus de co-création
  • perméabilité entre les espaces numérique et urbain