Ivan Solano Doctorant en musicologie, Université de Strasbourg

En bref

affiliation à l'UR 3402 - ACCRA : depuis 2016

autre unité de recherche de rattachement : LabEx GREAM (Groupe de recherches expérimentales sur l'acte musical), université de Strasbourg, depuis 2017 (membre doctorant)

sujet de thèse :Le geste moteur, un paramètre compositionnel et interprétatif

directrice de thèse : Marta Grabocz

contact : ivan.solano@accra-recherche.unistra.fr

Parcours professionnel

     Iván Solano est clarinettiste, compositeur et chercheur. Il a été primé á l'international en tant qu'interprète et compositeur: INAEM, Bartok & Janacek International Performing Competitions, Concours internationaux d'Electroacoustique SGAE. Il a été formé et diplômé en clarinette, pédagogie musicale et instrumentale, composition et recherche à Madrid, Budapest, Paris, Strasbourg et Rome auprès de B. Kovacs, F. Rados, Gy. Kurtág,  J.M. López López, A. Sedes, H. Vaggione, C. Groult, et I. Fedele entre autres. Le Prix SACEM de la partition pédagogique le récompense en 2010 pour son travail de transmission de connaissances aux enfants. Cette transmission, ainsi que l'abolition de la frontière compositeur/interprète/auditeur peuvent être considérées comme ses leitmotivs.

     Son catalogue de plus de 50 pièces s'étoffe au fil des rencontres avec des ensembles, des interprètes de tous horizons et de scènes à l’international pour des créations partout dans le monde : New York, Rio de Janeiro, Buenos Aires, Chicago, Rome, Paris, Montréal, Madrid, Budapest, Londres, Berlin, Tokyo. Sa musique navigue entre les styles et les supports, depuis l'installation et la musique électroacoustique, jusqu’à la musique pour le théâtre en passant par la vidéo, l’espace sonore, le sound-design pour le web, la musique écrite pour toute formations, mais aussi l’improvisation. Passionné de son, de musique, de science, de littérature, de photographie et d'autres cultures, il parle et écrit couramment plus d’une demi-douzaine de langues. 

     Actuellement il poursuit une thèse de Doctorat sur le geste musical chez le compositeur, et l'interprète sous la direction de Márta Grábocz à l’Université de Strasbourg ou il est chargé d’enseignement "Relation musique-danse" depuis 2017.

Thèmes de recherches

  • Organologie et développement desdites "techniques étendues" pour la clarinette, clarinette basse et clarinette contrebasse
  • Le geste musical chez le compositeur et l'interprète, le geste moteur comme outil d'interprétation
  • Interpréter, rentrer en résonance avec l'œuvre d'un compositeur
  • La partition comme "trace", "conséquence"
  • Composition musicale et niveaux "d'oralité" dans la transmission et dans l'écriture, représentation du geste partagé entre interprète et compositeur (auditeur)
  • Parcours de la graphie musicale et des événements historiques qui éloignent l'oralité de la pratique de la composition de la musique classique
  • Dévalorisation des pratiques et styles musicaux non "savants", ainsi que la problématique de la "multidisciplinarité" (très difficilement acceptée) du musicien polyvalent
  • Création d'un "Continuum" qui placerait les compositeurs face à leur rapport de proximité à l'interprète ou à l'instrument

Publications