Daria Ayvazova Doctorante en design, Université Jean Monnet Saint-Etienne

En bref

rattachement à l'UR 3402 - ACCRA : depuis

unité de recherche d'affiliation : UR 3068 - CIEREC (Centre interdisciplinaire d’études et de recherches sur l'expression contemporaine), université Jean Monnet Saint-Etienne

sujet de thèse :

directeurs de thèse : Christophe Bardin (professeur en arts plastiques, design et théorie des arts, université Jean Monnet Saint-Etienne) ; David-Olivier Lartigaud (professeur en théorie et pratique des nouveaux médias en art, Ecole supérieure art et design de Saint-Etienne)

contact : daria.ayvazova@accra-recherche.unistra.fr

Parcours professionnel

     Designer diplômée par l'Ecole supérieure art et design de Saint-Etienne (ESADSE), Daria Ayvazova poursuit une thèse à l'université Jean Monnet de Saint-Etienne en partenariat avec le Cycle Design Recherche (CyDRe) de l'ESADSE. Depuis 2015, elle fait partie du comité éditorial de la revue de recherche en design Azimuts, classé par l’AERES parmi les revues du domaine SHS/ARTS. Au sein de l'équipe du CyDRe elle participe également aux projets de recherche création en lien avec la Biennale Internationale du Design de Saint-Etienne et l'activité du Pôle Recherche de la Cité du Design de Saint-Etienne. Elle a cofondé par ailleurs le laboratoire sauvage de recherche Le Grand Ecart engagé dans la recherche en design des instances de représentation politique. Elle a coorganisé avec l'équipe du CyDRe des workshops et des ateliers pédagogiques pour les étudiants de l'ESADSE et pour le grand public dans le cadre du Sommet Mondial du Design à Montréal. Elle a également travaillé comme médiatrice culturelle à la Cité du design à Saint-Etienne. ATER Design depuis 2018 à la faculté des arts visuels de l'université de Strasbourg, elle dispense des cours de l'histoire, de la théorie et de la pratique du design.

     Dans sa recherche doctorale elle propose de considérer un type de designers qu'elle qualifie de « défroqués », aussi bien que sa place au sein du système économique dominant. Elle analyse des raisons pour lesquelles certains designers s’opposent à ce système économique et les moyens qu’ils mettent en œuvre pour résister. Les questions de l’histoire des mouvements de contestation dans le design et de l’éducation des designers, y compris les formats alternatifs, constituent la base de sa recherche. Son travail de recherche articule des théories et des contextes économiques, socio-culturels et politiques afin d’évaluer la viabilité, l’efficacité et la sincérité de la démarche des designers dits « défroqués ».

Thèmes de recherche

  • Designer défroqué
  • Design digressif
  • Design et économie
  • Design comme outil politique
  • Formes dissidentes du design
  • Praticiens réflexifs
  • Autonomie
  • Design comme pratique cultuelle
  • Paradoxes dans le design