Daphnée Guerdin Doctorante en arts du spectacle, Université de Strasbourg

Parcours professionnel

     Doctorante en études cinématographiques à l’Université de Strasbourg, Daphnée Guerdin prépare actuellement une thèse consacrée au cinéma coréen contemporain, sous la direction de Geneviève Jolly et de Nathalie Bittinger. Ses axes de recherche s’articulent principalement autour de l’historiographie, notamment à travers les questions de mémoire et d’esthétiques des temporalités au cinéma, ainsi que du soft power. Cela passe également par un travail sur l’histoire des genres cinématographiques, principalement du mélodrame (genre fondateur du cinéma coréen), son évolution et sa mise en relation avec la société coréenne contemporaine.

     Elle a participé à un dictionnaire collectif consacré au cinéaste Bruno Dumont, sous la direction de Benjamin Thomas, à travers trois entrées intitulées « Femmes », « Maternité » et « Virilité ». En Octobre 2018, elle a co-organisé avec Nathalie Bittinger une journée d’études intitulée « Images coréennes contemporaines. Résurgence et survivance du passé », qui donnera prochainement lieu à un ouvrage collectif qu’elles co-dirigeront. Elle y rédigera notamment « Le train dans le cinéma coréen contemporain : figurations modernes du déplacement temporel », article consacré à son intervention lors de cet événement. Daphnée Guerdin travaille par ailleurs sur deux articles (à paraître) consacrés au cinéaste Hong Sang-soo.

     Enfin, elle dispense actuellement des TD d’analyse filmique en Licence 3 Arts du Spectacle (cinéma).

Thèmes de recherche

  • Historiographie
  • Orient et Occident
  • Esthétique des genres cinématographiques
  • Esthétique des temporalités