Katrin Gattinger Maître de conférences HDR en arts plastiques, Université de Strasbourg

Parcours professionnel

     Katrin Gattinger a suivi des études en arts plastiques aux universités de Montpellier, d’Aix-en-Provence et de Paris et a fait une 4e et 5e année à l’École des Beaux-Arts de Marseille (Luminy). Après son D.E.A. en Arts et Sciences de l’art à l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, elle y a été allocataire et monteur (1998-2001), puis ATER à l’Université Marc Bloch à Strasbourg (2001-2003). Depuis 2006, elle est titulaire d’un doctorat en Arts et Sciences de l’art de l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne et a été recrutée sur un poste de maître de conférences à l’Université de Strasbourg en 2007. Elle a soutenu une Habilitation à diriger des recherches en arts, intitulée « Ruses à l’œuvre » en novembre 2019 à Aix-Marseille Université.

     Artiste plasticienne et enseignante-chercheuse au département des Arts Visuels de la Faculté des arts, ses recherches se concentrent sur la dimension politique des œuvres du domaine de l’art contemporain. Elle a consacré depuis 2001 plusieurs articles dans des revues scientifiques et spécialisées à l’analyse des mécanismes internes de différentes formes et gestes d’autorité (normes, injonctions et figures imposées) tout comme à celle des modes opératoires des œuvres qui s’y confrontent. Ce questionnement est relatif aux enjeux des sculptures, installations, performances, photographies et vidéos qu’elle réalise et présente au public lors d’expositions personnelles et collectives internationales (France, Belgique, Allemagne, Québec, Corée). Elle a par exemple dédié des créations et des écrits théoriques à des formes artistiques critiques de l’orthèse, de la stratégie publicitaire, du mobilier urbain, du « ça a été » barthésien (comme monolithe théorique), d’expressions langagières liées à la compétition, des représentations de conflits armés, de la frontière. En parallèle, une partie de son travail théorique s’est focalisé sur le rapport entre dessin et performance. Ses activités les plus récentes consistent à dresser une figure de la ruse dans les œuvres en relevant les fonctionnements des stratagèmes qui les animent. Ceux-ci sont mis en rapport avec les ruses dont ils s’inspirent et/ou contre lesquelles ils s’inventent (régime du vivant, monde politique, militaire, économique).

     Elle a co-organisé le colloque De l’archive au reenactment : les enjeux de la représentation de la performance (Strasbourg 2014, avec un 2e volet à Rennes en 2015, publication en cours).

     Responsable pédagogique du Master Arts Plastiques Théorie & Pratique de la Faculté des Arts de Strasbourg, elle enseigne en Licence et Master Arts plastiques, notamment dans l’accompagnement des recherches théoriques et pratiques des étudiants (en particulier dans le développement d’une pratique personnelle théorisée) et la direction de mémoires de Master. Elle co-organise en collaboration avec différents partenaires institutionnels des événements liant pédagogie, initiation à la recherche et présentation de celle-ci (journées d’études, conférences, workshops, expositions, publications), comme par exemple In situ – Enjeux actuels (publication d’un catalogue et des actes). Soucieuse de proposer aux étudiants une expérience de l’art par la pratique, elle a accompagné depuis 2009 les étudiants de L3 et du Master Critique & Essai, écritures de l’art contemporain dans l’organisation de nombreuses expositions avec des œuvres issues de la collection du Frac Alsace (Fracs Grand Est). Pour l’ACCRA et la Faculté des arts, elle s’implique dans la création, le fonctionnement et la programmation de la Cryogénie – Espace de recherche-création (instagram : cryogénie.unistra).

Katrin Gattinger est aussi co-fondatrice et membre de la revue d’art et d’esthétique Tête-à-tête, Entretiens (https://www.revuetat.com/) et membre du collectif d’artistes Hic Sunt.

Thèmes de recherches

  • Art contemporain
  • Dimensions politiques des pratiques artistiques contemporaines
  • Stratagèmes, ruses, tactiques dans les œuvres
  • Art et territoire (cartographie, in situ, espace urbain, frontières)
  • Dessin et performance
  • Pratiques performatives (et leurs représentations)