Anne-Sylvie Barthel-Calvet Maître de conférences HDR en musicologie, Université de Lorraine

En bref

membre représentante des chercheurs associés au sein du Conseil de l'ACCRA depuis 2022

référente Formation à la recherche de l'ITI CREAA depuis 2021

affiliation à l'UR 3402 - ACCRAdepuis 2023 (membre chercheur associé de 2019 à 2022)

rattachement au Collège GLAREAN depuis 2022 (membre directeur scientifique)

ancienne unité de recherche d'affiliation : UR 3945 - CRUHL (Centre de recherche universitaire lorrain d'histoire), université de Lorraine jusqu'en 2022)

autre laboratoire de rattachement : ITI CREAA (Centre de recherche et d'expérimentation sur l'acte artistique), université de Strasbourg, depuis 2021 (membre chercheur associé de 2021 à 2022 ; membre chercheur depuis 2023)

autre unité de recherche de rattachement : UMR 9912 - STMS (Sciences et Technologies de la Musique et du Son) - équipe Analyse des Pratiques Musicales, Ircam

ancien laboratoire de rattachement : LabEx GREAM (Groupe de recherches expérimentales sur l'acte musical), université de Strasbourg, de 2013 à 2020 (membre chercheur associé)

contact : annesylvie.barthelcalvet@accra-recherche.unistra.fr

Parcours professionnel

     Maître de Conférences HDR à l’université de Lorraine (départements de musicologie de Metz et Nancy), Anne-Sylvie Barthel-Calvet est chercheuse associée au « Groupe de recherches expérimentales sur l’acte musical » (GREAM) où elle est responsable du groupe « Gestualité musicale et Nouvelles Lutheries ». Après sa thèse de doctorat sur Le rythme dans l’œuvre et la pensée de Iannis Xenakis (EHESS, 2000), elle poursuit ses travaux sur Xenakis qu’elle élargit dans une perspective de critique génétique (Revue de Musicologie t.98, 2012/1, dirigé avec Vincent Tiffon et Yves Balmer). Elle développe également une approche de critique historiographique des discours sur l’avant-garde musicale (Propositions pour une historiographie critique de la création musicale après 1945, Metz, CRULH, 2011) et étudie les institutions de diffusion de la création musicale et à leurs politiques. Ses intérêts actuels portent également sur la gestualité musicale, dans ses aspects théoriques et expérimentaux (participation au programme ANR GEMME 2012-2016).

     Elle a été membre élue du Conseil d’Administration de la Société Française de Musicologie (2001-2014) et a fait partie du comité de lecture de la Revue de Musicologie (2005-2013). Elle est régulièrement sollicitée pour des expertises scientifiques internationales (FWF autrichien, SQRM canadien, HES-SO suisse). Actuellement chercheuse invitée à l’IRCAM (équipe « Analyse des Pratiques Musicales » du laboratoire STMS), elle a bénéficié d’une délégation CNRS au sein de l’Institut de Recherches sur le Patrimoine Musicale Français (2010-2011).

     Elle s'est formée à l'Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm (1986-1991), et a obtenu une licence de musicologie (Paris-Sorbonne, 1987), une maîtrise de musicologie (Paris-Sorbonne, 1988), un DEA de musicologie (université de Strasbourg, 1990), une agrégation de musique (1991), et un doctorat en Musique et Musicologie du XXe siècle (EHESS, 2000).

     Elle fut lectrice à Stanford University (1991-1992), allocataire monitrice normalienne à l’Université de Strasbourg (1992-1995), professeure Agrégée détachée à l’Université Nancy 2 (1996-1999), et maître de Conférences en Musicologie à l’Université Paul Verlaine (intégrée à l’Université de Lorraine) depuis 2000.

Thèmes de recherches

  • Avant-gardes musicales savantes du XXe et XXIe siècles : Iannis Xenakis, François-Bernard Mâche, analyse et esthétique musicale, critique génétique et musicologie des processus créateurs, critique historiographique des avant-gardes, opéra contemporain
  • Théories musicales du XXe et XXIe siècles : théories du rythme, théories esthétiques, geste musical dans la création contemporaine.
  • Gestualité musicale et théories de la performance
  • Institutions musicales : institutions de diffusion de la création contemporaine, politiques contemporaines de diffusion culturelle, diplomatie musicale, cold war and music studies, étude des publics