Collège doctoral franco-allemand « Interprétation et création musicales »

En bref

     L'Université de Strasbourg, la Haute Ecole des Arts du Rhin (HEAR) et la Hochschule für Musik (HfM) de Freiburg, les trois établissements partenaires du doctorat « Interprétation et création musicales » (ICM), ont créé le 1er janvier 2021, au sein de l’Université franco-allemande de Sarrebrûck, un collège doctoral européen d’interprétation et de création musicales.

     Ce concept, à ce jour unique en Europe dans le domaine de la pratique musicale, doit permettre de former des musiciens de très haut niveau, mobiles et capables de faire valoir leur expertise scientifique et leurs aptitudes artistiques à travers le monde entier.

     Au vu de l’attractivité internationale déjà existante des formations de l’Unistra, de la HEAR et de la HfM, l’approche comparative franco-allemande permet de confronter au sein du Collège doctoral franco-allemand « Interprétation et création musicales » (CDFA ICM) les pratiques et les usages entre les différents pays. La présence au sein du CDFA ICM de chercheurs et d’interprètes issus de différentes traditions encore présentes aujourd’hui dans l’enseignement des conservatoires et hautes écoles contribue à augmenter le potentiel de recherche et sa pertinence.

     En outre, les liens étroits avec des laboratoires de recherche interdisciplinaires en arts de l'Université de Strasbourg (UR 3402 ACCRA et ITI CREAA) et en musicologie de l'Université de Freiburg (HfM) doivent permettre de renforcer la réflexion scientifique des doctorants ICM membres du CDFA ICM dans le domaine de la musicologie mais aussi de les ouvrir à l'interdisciplinarité tant dans les autres domaines artistiques que d'autres domaines des sciences humaines (histoire de l'art, philosophie, psychologie, sociologie...) ou des sciences dures (mathématiques, informatique...).

Rattachement au CDFA ICM

     Tout étudiant inscrit en doctorat ICM à l'Université de Strasbourg et ayant fait le choix d'un encadrement pédagogique de la pratique musicale au sein de la HfM sera obligatoirement rattaché au Collège doctoral franco-allemand « Interprétation et création musicales » (CDFA), et bénéficiera de l’offre commune de séminaires et de cours des trois établissements, d’une aide à la mobilité et des ressources musicales et documentaires des trois établissements. Il en va de même pour tout étudiant inscrit en doctorat ICM à la HfM et ayant fait le choix d'un encadrement pédagogique de la pratique musicale au sein de la HEAR.

     Toutefois, tout étudiant inscrit en doctorat ICM à l'Université de Strasbourg et ayant fait le choix d'un encadrement pédagogique de la pratique musicale au sein de la HEAR peut, sur simple demande, être rattaché au CDFA, et bénéficier des même avantages que les étudiants rattachés obligatoirement au CDFA. Il en va de même pour tout étudiant inscrit en doctorat ICM à la HfM et ayant fait le choix d'un encadrement pédagogique de la pratique musicale au sein de la HfM.

     Les langues des séminaires et enseignements à suivre au sein du CDFA sont le français, l’allemand et l’anglais (chaque intervenant s’exprimant dans sa langue ou une de ces trois). Les enseignants invités de l’étranger peuvent dispenser leur enseignement en anglais. Les travaux rendus par les étudiants pour ces séminaires sont dans l’une de ces langues, en accord avec l’enseignant. La thèse doit être rendue dans la langue imposée par l’établissement dans lequel se trouve le directeur de thèse. La soutenance de thèse suit la même règle.

Membres

     Les membres du CDFA ICM rassemblent :

  • des enseignants-chercheurs titulaires d'un doctorat en musicologie et d'une habilitation à diriger les recherches, et employés par l'Université de Strasbourg via la Faculté des Arts ou par l'Université de Freiburg via la HfM de Freiburg.
  • des enseignants en pratique musicale de la HEAR de Strasbourg et de la HfM de Freiburg.
  • des doctorants ayant été rattachés obligatoirement ou sur option au CDFA ICM.