Cultures visuelles : médias, savoirs, fictions

En bref

     Ce groupe de travail développe un ensemble de recherches et de réflexions sur l’image, entendue ici non pas comme un objet physique (une surface plane présentant une configuration de formes signifiantes), mais comme un processus dynamique, une relation, un rapport social embarqué ou incarné par des objets visuels. L’image est un point d’entrée, une médiation privilégiée de quelque chose qui passe par le visible ou qui est rendu visible (ou invisible) : rapports de pouvoir, connaissance, information, etc. L’image est donc envisagée ici comme un objet interdisciplinaire. Si ses occurrences sont de nature picturale, photographique, cinématographique, médiatique, elle peut tout aussi bien prendre corps au sein de la représentation théâtrale ou dans de nombreuses autres pratiques qui font tenir aux questions visuelles un rôle de premier plan. Dans la perspective récemment ouverte par les études culturelles et visuelles, l’image n’est pas ici un champ d’étude en soi, mais un mode de construction de la connaissance, une forme par laquelle sont appréhendées des problématiques qui ressortissent à différentes pratiques et champs du savoir, (cinéma, arts du spectacle, danse, design, arts plastiques, architecture, histoire de l’art, et plus généralement les sciences humaines et sociales), que ce groupe de recherche interdisciplinaire entend faire dialoguer.