Pratiques polymorphes IV : musique, image, cinéma, danse, installation, théâtre, geste, littérature année universitaire 2021-2022

En bref...

     Ce séminaire est un cycle de conférences organisé par Pierre MICHEL et Benjamin THOMAS, avec le soutien de l'ACCRA et de la Faculté des Arts de l'université de Strasbourg, dans le cadre du séminaire interdisciplinaire Transversal Master I. Une inscription préliminaire (sur la plateforme Moodle) est obligatoire pour participer au séminaire. Pour les indécis, une première séance de présentation des séminaires Transversal Master I du 1er semestre aura lieu le mardi 14 septembre 2021 de 13h à 15h à l'Escarpe dans l'amphithéâtre 29.

     Depuis la fin du XXe siècle les formes d’expression artistiques se diversifient dans le sens d’une pluridisciplinarité qui se dessine souvent dès le projet initial de la création. Cette création s’appuie sur la musique, les environnements électroacoustiques, la danse, la performance, la vidéo, les écrans sur scène, les images fixes ou en mouvement, la mise en scène et le théâtre, le geste et diverses implications du corps dans la représentation scénique. Au-delà de ce récent polymorphisme, il s’agit de songer aux pratiques qui dès le début du XXe siècle ont été conçues à partir d’hybridations entre les arts : musique et cinéma, musique non illustrative issue des images, interpénétration de textes littéraires, de musique ou d’images, nouvelles conceptions de la scène, et autres phénomènes interculturels.

     Prenant appui au départ sur quelques cas historiques, et après un premier séminaire en 2018, un second séminaire en 2019 et un troisième séminaire en 2020 sur la même thématique, ce séminaire continue à explorer les questions fondamentales liées à ces nouvelles générations d’artistes en s’appuyant sur des recherches spécifiques et en invitant des artistes représentant ces tendances récentes.

     Pour l'année universitaire 2021-2022, ce séminaire propose de continuer à réfléchir sur des œuvres, des pratiques ou des artistes « polymorphes », et sur de nouveaux modes de représentation pour redéfinir diverses notions (« compositeur », « chorégraphe », « réalisateur », « public », « œuvre », « geste », etc.). Les dossiers devront contextualiser le travail des artistes et les œuvres, et analyser les processus de création pluridisciplinaire.

Bibliographie

  • APERGHIS Georges, « Avis de tempête : un guide d'écoute multimédia de l'opéra de Georges Aperghis », supplément gratuit à L'Inouï, revue de l'Ircam 1, Paris, 2005.
  • AUCOUTURIER Mathias, Etude critique d’une performance - Laurie Anderson : United States Parts I-IV (1983). [http://choc.electrique.free.fr/]
  • AUMONT Jacques (éd.), Pour un cinéma comparé. Influences et répétitions, Paris, Cinémathèque française, 1996.
  • CARDINAL Serge, Profondeurs de l’écoute et espaces du son. Cinéma, radio, musique, Strasbourg, PUS, 2018.
  • COOK Nicholas, Beyond the Score – Music as performance, Oxford, Oxford University, 2013.
  • CREMEZI Sylvie, La signature de la danse contemporaine, Paris, Chiron, 1997.
  • De LAHUNTA Scott, « Sampling : Convergences entre danse et technologies », Danse et nouvelles technologies 40-41, Bruxelles, Contradanse, 1999.
  • De MEREDIEU Florence, Arts et nouvelles technologies : art vidéo, art numérique, Paris, Larousse, 2011.
  • DUVERGNER Olivier, La situation du musicien interprète dans un contexte de transversalité entre musique et Arts plastiques, mémoire de Master CIM, Université de Strasbourg/Académie Supérieure de musique, 2014.
  • FIANT Antony, FRANGNE Pierre-Henry, MOUËLLIC (éds.), Les Œuvres d’art dans le cinéma de fiction, Rennes, PUR, 2014.
  • FISCHER-LICHTE Erika, The transformative power of performance – A new aesthetics, London, Routledge, 2008.
  • FLORIN Ludovic, PLANA Muriel, SOUNAC Frédéric, VINCENT-ARNAUD Nathalie, Le Théâtre musical (XXe - XXIe siècles), Besançon, Presses universitaires de Franche-
    Comté, 2019
  • FONTAINE Geisha, Les Danses du temps, Pantin, Centre national de la danse, 2004.
  • GINDT Antoine, Georges Aperghis, Le corps musical, Paris, Actes Sud, 1990.
  • GOLDBERG Roselee, Performances, L’Art en Action, Paris, Thames & Hudson, 1999.
  • GUISGAND Philippe, Accords intimes : danse et musique chez Anne Teresa de Keersmaeker, Villeneuve-d'Ascq, Presses universitaires du Spetentrion, 2017.
  • HOCQUET Victor, « Le percussionniste et son corps », mémoire de Master CIM (Unistra/Académie Supérieure de musique de Strasbourg), 2017.
  • JAFFRE Olympe, Danse et nouvelles technologies : enjeux d’une rencontre, Paris, L’Harmattan, 2007.
  • JEUDY Henri-Pierre, Le Corps comme objet d’art, Paris, Ed. Arnaud Colin, 2005.
  • JODLOWSKI  Pierre, «Le Geste, question de composition », 2011. [http://www.pierrejodlowski.fr/site/index.php?post/2011].
  • KAGEL Mauricio, Tam-tam : monologues et dialogues sur la musique, Paris, éd. Christian Bourgois, 1983.
  • KLÜPPELHOLZ Werner, « Opéras sans chant : les films de Mauricio Kagel », Circuit 3/2 (Opéra ?, Gauvreau, Provost, Kagel), Montréal, 1992. [https://www.erudit.org/fr/revues/circuit/1992-v3-n2-circuit3600/902053ar]
  • LAUXERROIS Jean, SZENDY Peter, De la différence des arts, Les cahiers de l’Ircam, Paris, L’Harmattan, 1997.
  • LELONG Guy, Révolutions sonores de Mallarmé à la musique spectrale. Une théorie des rapports texte-musique-contexte, Paris, éditions MF, 2010.
  • LISTA Giovanni, Loïe Fuller, danseuse de la belle époque, Paris, Editions d’art somogy, 1995.
  • MARCHAND Jean-Louis, Musique et danse contemporaine : contrepoint des rythmes, phases et gestes : étude du travail interdisciplinaire de Thierry de Mey, Steve Reich et Anne Térésa de Keersmaeker, mémoire de Maîtrise, Université Marc Bloch, 2005.
  • MENICACCI Armando, « (Nouvelles) espèces des paces », in Revue Quant à la danse 3, Images en manœuvres Éditions/Le mas de la danse, 2006.
  • MILON Alain, La Réalité virtuelle, avec ou sans corps ?, Paris, Autrement, 2005.
  • MOUËLLIC Gilles, Improviser le cinéma, Crisnée, Yellow Now, 2011.
  • NEL Philip, The Avant-garde and American Postmodernity, Jackson, University Press of Mississipi, 2002, « Laurie Anderson and Leonard Cohen ».
  • ORTIZ Pablo, « Entretien avec Meredith Monk », Contrechamps 6 « Musiques nord-américaines », 1986.
  • PAVIS, Patrice, L’analyse des spectacles – Théâtre, mime, danse, cinéma, Paris, Armand Colin, 2016.
  • PARFAIT Françoise, Vidéo : un art contemporain, Paris, Regarde, 2001.
  • ROSINY Claudia, « La narration du mouvement en vidéodanse. Modes narratifs d'une forme artistique intermédiatique », Littérature, La littérature et la danse 112, Persee, Lyon, 1998, p. 75-87. [https://www.persee.fr/doc/litt_0047-4800_1998_num_112_4_1602]
  • SAKAGOSHI Yui, Comment interpréter des pièces scéniques contemporaines en tant qu’instrumentiste, mémoire de Master CIM, Unistra/Académie supérieure de Musique, 2017.
  • SCHNEBEL Dieter, Composer avec la théâtralité du fait musical. [https://geste.hypotheses.org/462]
  • SCHNEBEL Dieter, Son et corps, Dijon, Les presses du réel, 2017.
  • STARKIE Adam, Le rôle du geste dans l’interprétation – Les œuvres chorégraphiées dans le répertoire contemporain pour clarinette, mémoire de Master CIM, Unistra/Académie Supérieure de musique, 2010.
  • TRUBERT Jean-François, « Approches heuristiques pour l’analyse du geste dans le théâtre instrumental de Mauricio Kagel », in HASCHER Xavier, AYARI Mondher, BARDEZ Jean-Michel (ed.), L’analyse musicale aujourd’hui – Music Analysis today, Paris, Delatour, 2015, p. 405-425.
  • TRUBERT Jean-François, « Hörspiel en miniature », Dissonance 100, Basel, 2007.
  • TRUBERT Jean-François, « Théâtre musical et théâtre instrumental », dans DONIN Nicolas, Théories de la composition musicale au XXe siècle, Symétrie, 2013, vol. 2, page 1269.

Conférences du 1er semestre