Horizon année universitaire 2019-2020

En bref...

     Ce séminaire, organisé par Janig BEGOC, Aurélie COULON et Benjamin THOMAS, et avec le soutien de l'ACCRA et de la Faculté des Arts de l'université de Strasbourg, dans le cadre du séminaire interdisciplinaire Transversal Master I, traite, au cours de séances de travail, différents aspects de la thématique pour lesquels sont éventuellement invités des intervenants extérieurs.

     L’horizon est double : à la fois ligne et zone aux contours insaisissables, il marque autant l’interruption du champ visuel que son ouverture vers un ailleurs. C’est à cette double nature de limite perceptive et de seuil vers un au-delà de l’image que cette recherche entend s’intéresser, à travers une approche transdisciplinaire croisant études cinématographiques, études théâtrales et histoire de l’art.

     L’horizon sera envisagé selon trois axes de travail :

  • L’horizon comme fragment, voire critère définitoire du paysage : il s’agira d’envisager le paysage à l’aune de l’horizon, que ce soit à l’écran ou à la scène (espace dramatique, scénique, scénaristique, scénographique, sonore, ou lieu de créations in situ) ; sachant que le champ ouvert par les images que l’on rattache au paysage doit être assez large, à quel degré faut-il que l’horizon soit sensible pour définir un paysage ?
  • L’horizon comme interface, organisant et/ou brouillant la délimitation du visible et de l’invisible : on interrogera les modalités et les fonctions de cette frontière incertaine dans l’espace cinématographique et théâtral, en tenant compte de la diversité de ses représentations, qu’elles soient situées (ligne, cercle) ou qu’elles le rendent insaisissable (zone) ; on s’intéressera notamment aux enjeux techniques de la fabrique de l’horizon.
  • L’horizon à la croisée de l’esthétique et du politique : dans le prolongement des deux premiers axes et en relation avec les problématiques qui y seront étudiées, sera abordée la portée politique de l’imaginaire et des symboles associés à l’horizon.

Bibliographie

  • FIX Florence, TOUDOIRE-SURLAPIERRE Frédérique, Un théâtre en quête d’espaces ? : expériences scéniques de la limite, Dijon, Editions universitaires de Dijon, 2014.
  • FLECHEUX Céline, L'Horizon, Paris, Klincksieck, 2015.
  • GARDIES André, L’Espace au cinéma, Paris, Klincksieck, 1993.
  • INGOLD Tim, Une brève histoire des lignes, Bruxelles, Zones sensibles, 2011.
  • MOTTET Jean, Les Paysages du cinéma, Seyssel, Champ Vallon, 1999.
  • BOUCRIS Luc, FREYDEFONT Marcel, Arts de la scène, scène des arts, volume II : Limites, horizons, découvertes : mille plateaux, Etudes théâtrales 28-29, Louvain-la-Neuve, Centre d’études théâtrales, 2004.

Séances de travail 2019