Journée d'études « Design graphique : Manières de faire de la recherche / Graphic Design: Ways of doing Research » 27 avril 2020

En bref

 

Le 27 avril 2020

Centre Georges Pompidou
place Georges-Pompidou, 75004 Paris
salle ciné 1
  
  Entrée libre

 

     Journée organisée par Véronique MARRIER, Nolwenn MAUDET et Vivien PHILIZOT, avec le soutien de l'ACCRA, du Centre national des arts plastiques et du Centre Georges Pompidou.

     Le champ du design graphique est marqué depuis maintenant quelques années par un intérêt grandissant pour la recherche. Cet intérêt se traduit à plusieurs échelles : au niveau de l’enseignement dans les écoles d’art et les universités (qui associent de mieux en mieux la théorie et le projet), au niveau de la pratique (qui gagne en réflexivité et en recul critique) et au niveau de la recherche elle-même (qui s’enrichit de connaissances de plus en plus variées). Présentée en 2017 au Centre national du graphisme de Chaumont, l'exposition « Une cartographie de la recherche en design graphique » a permis de mettre évidence les territoires, les acteurs et les thèmes émergents de la recherche en design graphique dans l’espace francophone, tout en essayant d’en présenter les enjeux à différents publics. Depuis 2014, plusieurs journées d’études et un colloque ont également été organisés par le Cnap, et le numéro 22 de Graphisme en France a été entièrement consacré à la recherche et à ses thématiques.

     Ce double travail de consolidation du réseau des acteurs et de diffusion de la recherche n’était pas aisé, dans un contexte où beaucoup de liens restent à construire. Dans le numéro dédié de Graphisme en France, Alice Twemlow et Éloïsa Pérez faisaient déjà remarquer le manque de cadre commun pour les chercheurs de ce domaine. En effet, s’il y a une problématique qui marque la recherche en design graphique, c’est bien le fait que son identité et sa spécificité, à la frontière des pratiques voisines des arts plastiques et du design, sont régulièrement discutées et interrogées. Par ailleurs, des disciplines historiquement établies comme l’histoire de l’art, la sémiologie, l’esthétique, les sciences de l’information et de la communication ou encore la sociologie (pour ne
citer que les plus communes), ont des objets de recherche qui recouvrent ceux du design graphique, ainsi envisagés selon des paradigmes très différents. On peut alors s’interroger sur les « modes de connaissance propres » (selon l’expression consacrée par Nigel Cross), ou les manières spécifiques de faire de la recherche en design graphique. Comment celles-ci se sont-elles développées ces dernières années, tout en ménageant des points de passage et des ouvertures vers les disciplines voisines ?

     Formés initialement comme designers et graphistes praticiens, une nouvelle vague de chercheurs et chercheuses, a récemment émergé. Face à l’absence de discipline constituée, ces chercheurs et chercheuses travaillent le plus souvent depuis d’autres champs du savoirs, en mobilisant ainsi des cadres de pensées, des références, et des méthodes de recherche très divers. Cette journée d’étude propose de questionner ainsi la recherche en design graphique par celles et ceux qui la font, pour partager et faire émerger des approches, des manières de faire, et des paradigmes communs.