Journée d'études « In Situ - Enjeux Actuels » 1er février 2016

Sommaire

En bref

 

Le 1er février 2016
de 09h00 à 17h00

Palais Universitaire (université de Strasbourg)
9 place de la République, 67000 Strasbourg
salle Pasteur

Entrée libre

 

     Journée organisée par Katrin GATTINGER, Thibault HONORE et Sandrine ISRAEL-JOST, avec le soutien de l'ACCRA, de la Faculté des Arts de l'université de Strasbourg, du SUAC de l'université de Strasbourg, de l'IdEx de l'université de Strasbourg et de la HEAR. Cette journée suit un séminaire qui a eu lieu le 21 octobre 2015 à la HEAR et un workshop qui a eu lieu du 16 au 20 novembre 2015 au Patio (université de Strasbourg).

     Cette journée d'études a donné lieu à la publication d'un ouvrage.

     Les pratiques in situ sont une des formes les plus caractéristiques de l’intégration dans l’œuvre de sa circonstance d’apparition. Buren donne en 1985 la définition du « travail in situ » comme étant celui de la « transformation du lieu d’accueil ». Mais, des peintures préhistoriques et des trompe-l’œil peints sur des éléments architecturaux, en passant par le Merzbau de Schwitters, les œuvres du Land art, les installations relevant d’une critique institutionnelle d’un Michael Asher, jusqu’aux pratiques urbaines d’intervention sauvage dans l’espace public, la question de l’appartenance de l’art au lieu de son ancrage n’a cessé d’être au cœur des interrogations artistiques. Quelles nouvelles formes, quels autres usages la notion d’in situ provoque-t-elle aujourd’hui_? La journée d’études « In situ, enjeux actuels »,qui propose des interventions de chercheurs, d’artistes et d’acteurs de l’art, vise à interroger l’investissement de la notion d’in situ par les pratiques artistiques actuelles et à questionner sa fécondité et ses limites théoriques et pratiques dans un contexte où de nouveaux rapports à l’ici-et-maintenant s’installent.

     Si le séminaire « In situ, enjeux actuels : théorie et pratiques artistiques » avait pour finalité d’amorcer la réflexion en vue du workshop « IN SITU - Un lieu, des projets » et encadré par des enseignants de la HEAR et de la Faculté des arts, cette journée d’études cherche à approfondir la réflexion de manière scientifique, tout en tenant compte des échanges et expériences menés.