Exposition « Random Memory Machine » Du 11 au 17 mars 2015

En bref

 

Du 11 au 17 avril 2015
de 13h00 à 18h00 (samedi et du lundi au vendredi)
de 11h00 à 19h00 (dimanche)

Espace Apollonia
23 rue Boecklin, Strasbourg

Entrée libre

 

     Exposition organisée par Janig BEGOC, Mathieu TREMBLIN, Françoise VINCENT-FERIA, et les étudiants du Master 1 « Arts plastiques recherche » et du Master 2 « Critique-essais, écritures de l’art contemporain », avec le soutien de l'ACCRA, de la Faculté des Arts (université de Strasbourg), du SUAC (université de Strasbourg), de l'Espace Apollonia, de la Communauté urbaine de Strasbourg, du Ministère de la culture et la communication et d'Europe créative culture. L'exposition fait suite au Workshop « Photographie : Miroir à mémoire et puissance du faux » organisé du 24 au 28 novembre 2014. Le vernissage de l'exposition aura lieu le vendredi 10 avril 2015 à 18h30, et des lectures performées tous les jours à 17h00 sauf le dimanche 12 avril à 15h00 et à 17h00.

     Réalisée au terme du Workshop « « Photographie : Miroir à mémoire et puissance du faux » réunissant les étudiants du Master 1 « Arts plastiques recherche » et du Master 2 « Critique-essais, écritures de l’art contemporain » autour de l’artiste kazakhstanais Alexander Ugay, l’exposition « Random Memory Machine » témoigne du jeu aléatoire de la mémoire en tant que machine à fabriquer des souvenirs. Les souvenirs des étudiants du workshop prennent ici la forme d'un atlas, d'une cartographie mentale, qui interroge la notion de processus de création.

     Présentée sous forme de cartes à jouer, la scénographie se veut évolutive et interchangeable. Les images et les textes selectionnés font écho à une expérience collective. Témoignages ou définitions, créations produites pendant cette semaine particulière, ces documents seront respatialisés chaque jour selon un protocole choisi par les étudiants présents afin de faire perdurer la construction du processus créatif.

     La semaine sera rythmée par des évènements performés par les étudiants afin de donner vie à l'espace ainsi qu'aux souvenirs qui enrichissent l'exposition.